Titulaire : Monsieur Claudy Verhaghe

Cette classe est destinée à préparer les élèves au passage en secondaire ordinaire que ce soit en possession ou non de l'épreuve externe, le CEB

Photo libre de droits
Photo libre de droits

Les dispositifs d'aménagements utilisés pour la classe Mr Claudy sont :

 

         Priviliégier l’apprentissage explicite : pour progresser et apprendre, les enfant dys (et en particulier les dyscalculiques) ont besoin d’un enseignement aussi explicite que possible.

 

 

 o   Faire du sens : donner du sens avec des exemples concrets aide les enfants dys à comprendre.

 

 

 

o   Apprendre de manière multisensorielle :Diversifier les approches, pour améliorer la compréhension et la mémorisation. Les jeux et les manipulations aident les enfants à apprendre.  Ex : Briques Lego ; Cuisenaire ; cubes …

 

 

 

o        Apprendre de manière concrète : Les enfants en difficultés peuvent prendre du matériel qui les aide pour faciliter le calcul grâce à la manipulation et la visualisation des éléments.

 

 

 

o    Avoir une approche en spirale : Une même information est revue plusieurs fois avant qu’elle ne soit intégrée. L’approche en spirale consiste à revoir régulièrement les connaissances et les compétences antérieures afin de s’assurer de leur maitrise avant d’introduire de nouveaux apprentissages.

 

 

 

o         Adapter la mise en page : les feuilles quadrillées aident les enfants dys à se repérer dans l’espace, pour poser des opérations : un chiffre par case, … Proposer des documents aérés , ou avec des repères visuels, ou des codes couleurs permettent plus de lisibilité et de clarté.

 

 

 

o         Encourager le travail collaboratif.

 

 

 

o       Adopter une attitude bienveillante : encouragements et valorisations des réussites sont les bienvenus car ils indiquent à l’enfant que ses efforts sont reconnus. Une attitude bienveillante permet à l’enfant en difficulté d’oser prendre part à la vie de la classe : poser des questions, demander de l’aide sans craindre moqueries et réprimandes.

 

 

 

 

o        S’intéresser aux erreurs : analyser les erreurs avec l’enfant : permet de comprendre le raisonnement qui a mené à l’erreur. Quand les élèves connaissent leurs erreurs récurrentes, ils seront alors plus prudents.